Maître-chien d’avalanche

Beaucoup plus une activité qu’un métier à part entière, le maître-chien d’avalanche est en réalité une spécialisation des professionnels de la montagne comme les secouristes ou certains corps de la gendarmerie. En tout lieu, en toute heure et en toute circonstance, le maître-chien d’avalanche est missionné pour répondre à un plan de secours. Un métier à la fois passionnant et éprouvant !

Rôle et compétences du maître-chien d’avalanche

Pour localiser les personnes victimes d’avalanches et enfouies sous la neige, le maître-chien joue un rôle déterminant. Car s’il retire beaucoup de fierté à sauver des vies, le métier n’en demeure pas moins très éprouvant et s’effectue dans des conditions très extrêmes. Le maître-chien intervient à ski ou quelques fois par hélicoptère selon la gravité des cas. De ce fait, la relation qu’il entretient avec son chien doit être optimale.

C’est pourquoi, le maître-chien doit pouvoir s’entraîner avec son compagnon de travail le plus souvent possible. Les compétences pour faire ce métier sont très strictes: il faut d’abord être un professionnel de la montagne et connaître cette dernière suffisamment pour savoir s’y déplacer. Il est également fréquent que le maître-chien d’avalanches intervienne sur les domaines skiables pendant la saison des sports d’hiver où les accidents sont récurrents.

La profession s’adresse essentiellement aux professionnels des communes de montagne ayant une aptitude à utiliser tous les moyens de transport tels que les télésièges ou moto des neiges, une excellente condition physique pour skier. Le maître-chien d’avalanche doit aussi beaucoup s’entraîner à travers des sessions de simulation.

maitre-chien-avalanche
La Croix-Rouge française en pleine opération de sauvetage.

La formation

Plusieurs voies s’ouvrent au candidat qui souhaite devenir maître-chien d’avalanche. Tout d’abord il faut savoir que des administrations comme la gendarmerie et la police nationale proposent leurs propres formations (certificat d’aptitude à l’emploi de maître-chien pour la gendarmerie et brevet de maître-chien pour les CRS). Il faut au préalable passer le concours d’entrée à l’école de police ou de gendarmerie pour être ensuite affecté dans une brigade de maître-chien d’avalanche.

Il est également possible de suivre une formation dans la sécurité civile assurée par le ministère de l’intérieur. La formation débouche sur un Brevet National de Maître-Chien d’avalanche. Seul l’organisme agrée ANENA (Association Nationale pour l’Étude de la Neige et des Avalanches) est en mesure de délivrer ce brevet. Pour tous les candidats au brevet, il est demandé d’avoir au moins 18 ans et d’être titulaire d’un Brevet National de Premiers Secours (BNPS) et d’être physiquement apte à la pratique de la montagne.

Par ailleurs, le chien accompagnateur doit être jugé apte lui aussi par le vétérinaire et il doit être âgé entre 1 et 4 ans.

Le salaire

Le salaire du maître-chien d’avalanche dépend du corps auquel il est rattaché.

vendeur animalerie

Vendeur en animalerie

maitre chenil

Maître de chenil