L’émergence du chat moderne

Crédits: Pixabay

En vue de son évolution, le chat domestique, ainsi que son intégration dans la vie des êtres humains, est récente. Il y a aujourd’hui environ 400 millions de chats dans le monde qui se sont répandus hors de l’Afrique très rapidement pour rejoindre toutes les régions du monde en empruntant les routes de commerce, de conquête et d’émigration, en compagnie des Hommes.

Du bassin méditerranéen jusqu’en Asie en passant par les Indes, traversant les Amériques pour s’établir aujourd’hui partout sur terre en restant apprécié par les êtres humains, le chat est définitivement un fin stratège, un habile séducteur et sans aucun doute un grand voyageur.

En se rappelant que le chat sauvage d’Afrique a évolué il y a 5 000 ans pour devenir le chat domestique que nous connaissons aujourd’hui et qu’il y a tout juste 300 ans les premiers chats ont conquis les Etats-Unis d’Amérique, il est normal que la fonction du chat ait connue des changements. En effet, du statut de chasseur, il devient un animal de compagnie très demandé et de ce fait, son héritage a subit quelques changements.

À savoir: Les marchands phéniciens furent les premiers à transporter les chats domestiqués hors de l’Afrique, ils débarquent en Israël et en Palestine il y a plus de 3 700 ans, puis en Grèce, cent ans après. Il y a 3 000 ans, les chats avaient déjà conquis l’ensemble du pourtour méditerranéen. Par ailleurs, l’humanité possède moult documents sur l’histoire du chat en Egypte ancienne mais à bien des égards, ce ne fut pas le berceau de sa domestication car en effet, des preuves archéologiques datant d’il y a 7 000 ans nous prouvent son apprivoisement aux Indes orientales.

Domestication du chat
À une certaine époque et dans certaines cultures, le chat symbolisant la protection et la fertilité était vénéré.

Ainsi faut-il savoir que le choix de son chat est une décision personnelle et qui peut se montrer difficile en même temps en raison de toutes les variétés de races et de types de chats qui existent (couleurs, robes, etc.).

En outre, les chats et les humains vivent de manière bien différente comme par exemple le fait que l’être humain est sociable tandis que le chat est indépendant. Toutefois, il s’avère que le chat est un animal qui s’adapte très vite (mais mieux durant les sept premières semaines de sa vie) en prenant en considération le temps d’acclimatation par rapport à la cohabitation, etc. Pourtant, bien qu’étant indépendant, le chat a tout de même besoin de l’Homme pour le nourrir, s’assurer de sa sécurité ainsi que de sa santé.

Autrefois, les chatons étaient manipulés, nourris et soignés par les Hommes, ceux-là sont donc restés dépendants de leurs habitudes de chaton une fois l’âge adulte atteint.

De nos jours, l’Homme est devenu un rempart indéniable au bien-être du chat qui lui en est reconnaissant. Parole d’expert!

ancetres chat

Les ancêtres du chat

chat sauvage

Les chats sauvages